PAKALO.png
programmation.png
SIGLE.png
vendredi-11-juin.png
TONTON-ALEX.png
java.png
JAVA.jpg

Le 10 mai 2000, Java sortait son premier album « Hawaï » et inventait un nouveau genre musical. Java c’est surtout des textes ficelés comme des nouvelles, une gouaille de titi parisien qui rappelle que le rap c’est de la poésie orale, une manière de peindre le réel. Textes écrits au cordeau, humour ravageur, groove hypnotique. Java c’est R-wan au chant, Fixi à l’accordéon, Pépouse Man à la basse et Alexis Bossard à la batterie. Après un silence de plus de dix ans, nos quatre compères décident de remonter sur scène. Non pas, pour jouer la corde nostalgique mais parce qu’ils ont encore beaucoup de choses à dire. Enrichi des différentes expériences des membres du groupe, Java est comme le vin, il vieillit bien et s’apprête à délivrer un cru millésimé vingt ans d’âge sur tous les festivals de l’été 2021. Le cocktail « sex, accordéon et alcool » devrait faire des étincelles, et ça, c’est pas de la menthe à l’eau !

vendredi-11-juin.png
PAKALO - Crédit photo Léo Alestro.jpg

Pakalo c’est Marie et Léo, un duo de voix et d’amis depuis le premier souffle. C’est en studio, où ils passent beaucoup de temps, qu’ils mettent en musique leurs expériences et leurs émotions. Ils auto-produisent leur premier album éponyme. C’est grâce à un financement participatif que le projet va pouvoir se réaliser. Une récompense motivante pour Marie et Léo qui commencent immédiatement à écrire et composer pour la suite de leur aventure. Leur musique mélange les notes sucrées d’une pop actuelle aux codes d’un rap moderne et épuré, mêlé de fraîcheur et d’amertume. Ils jouent habilement entre rythmes entraînants, refrains fédérateurs, et chansons plus douces aux thèmes introspectifs et sentimentaux. Frappante de sincérité en mélodie et en mots, leur personnalité entière marque leur univers visuel et musical d’une touche unique, ensoleillée.

61144749_1513303895473260_21748080667283

Tonton Alex est un artiste pluridisciplinaire originaire du sud de la France. À la fois compositeur, musicien, cinéaste et plasticien, son univers marqué s’est construit année après année autour de sa passion pour les arts. Ses longues pérégrinations (Egypte, Etats-Unis, Jamaïque) ont elles aussi fortement influencé son travail. Ancien membre du groupe de reggae Jayadeva, il développe aujourd’hui ses projets personnels et multiplie les collaborations. Sa musique teintée de dub jamaïcain, de jazz, de classique ou encore de hiphop, est portée par un son et une touche à la fois moderne et résolument vintage. Il est à la scène accompagné de ses acolytes du Uncle Band. Les harmonies du trio vocal alternent avec de planants dubs poussés par la toute jeune et puissante section basse/batterie. Une performance live réalisée dans le cadre de l'IMAG, un projet artistique de territoire porté par la FéMAG  et ses adhérents.
 

vendredi-11-juin.png
SANSEVERINO.jpg

Sanseverino poursuit sa route, nous tirant au passage le portrait. Ses textes se construisent autour d’un regard décalé sur ses proches contemporains. Avec humour et second degré, toutes les vérités sont bonnes à dire. Même les plus graves. C’est en écoutant Django Reinhardt, Jimi Hendrix, la java ou le musette… que Sanseverino va apprendre à jouer de la guitare. C’est en 2001 qu'il sort son premier album solo "Le Tango des Gens". Ce premier disque sera récompensé par le 54e prix de l’Académie Charles-Cros en 2001, et deviendra Disque d’or. Suivront huit albums studios de 2004 à 2019, explorant et dessinant à chaque fois de nouveaux contours à sa musique. En live la générosité est partout, dans les mots, l’énergie, le jeu de guitare, virtuose et engagé. Pour cette édition du Bagnols sur Chaise, Sanseverino jouera un répertoire funk.

KARPATT.jpg

Nous sommes le groupe Karpatt et ça va faire bientôt 20 ans qu'on promène nos chansons. Et en 20 ans on a pu en faire du chemin, des salles Parisiennes aux plaines du Kazakstan en passant par le off du Carnaval de Venise, des festivals Ardéchois aux plages indonésiennes, du froid du ch'nord aux chaleurs de l'Amérique Centrale, 20 ans de musique, de rencontres, d'amitié et de concerts à rallonges qu'on a toujours pas appris à arrêter... bref 20 ans de tournée, ou plutôt une tournée qui dure depuis 20 ans …

SPELIM STREET SHOW.jpg

Spelim c’est le nouveau projet de Martin le chanteur de Païaka. Anagramme de simple, Spelim se veut comme un reflet sans mensonges de sa personnalité et de son parcours. Déterminé, optimiste, il affine dans son studio depuis 2016 son univers original et généreux. Multi-instrumentiste, il arrange lui même ses morceaux autour de ses textes sur des thèmes parfois très personnels afin de créer une "feel good music" débordante d'énergie à partager. C'est ainsi qu'il compose une dizaine de titres, aux sonorités organiques, accompagnés de beats lourds, de mélodies entêtantes, de titres solaires.

SPELIM.png
SANSEVERINO.png
KARPATT.png
samedi-12-juin.png
samedi-12-juin.png
samedi-12-juin.png